Pecco Bagnaia pilote italien en motoGP

Pecco Bagnaia : la nouvelle star italienne en MotoGP !

Bienvenue jeune (ou moins jeune) passionné de course moto. Après les présentations de Marc Marquez et Fabio Quartararo, nous nous devions de vous présenter une des grandes forces de ce plateau : Francesco Bagnaia ! 

Infos Motopiste vous propose des biographies de pilotes MotoGP, et d’autres championnats. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les différentes courses qui existent autour du globe dans les catégories du blog correspondantes !

Pecco Bagnaia : Des débuts prometteurs

Francesco « Pecco » Bagnaia (Turin, 14 janvier 1997) est un pilote de moto italien qui participe à la catégorie MotoGP avec l’équipe Ducati Lenovo.

En 2013, Bagnaia fait ses débuts dans l’équipe Italia FMI avec Romano Fenati comme coéquipier, tous deux sur FTR Honda. La saison 2013 de Moto3 a été décevante pour Bagnaia puisqu’il n’a pas réussi à marquer le moindre point sur l’ensemble de la saison.

En 2014, Pecco Bagnaia a changé d’équipe pour rejoindre le Sky Racing Team de VR46 au guidon d’une KTM et aux côtés de Romano Fenati. Il a terminé la saison à la 16e place avec 50 points au championnat des coureurs.

Pecco Bagnaia : L’ascension en Moto 3

En 2015, Bagnaia change à nouveau d’équipe en signant pour MAPFRE Team MAHINDRA Moto3 où il partage l’équipe avec les Espagnols Juanran Guevara et Jorge Martin. Il réalise le premier podium de sa carrière en terminant troisième du Grand Prix de France. Lors de la course suivante en Italie, Pecco Bagnaia termine quatrième, manquant le podium pour seulement 0,003 seconde à Romano Fenati. Il a terminé sa première saison avec l’équipe en quatorzième position avec 76 points.

En 2016, Bagnaia a commencé la saison avec un podium au Qatar et un autre podium en Espagne, terminant troisième à chaque fois. Lors de sa course nationale en Italie, Pecco Bagnaia a pris une autre troisième place, battant Niccolò Antonelli de seulement 0,006 seconde. Bagnaia a remporté sa première victoire aux Pays-Bas en s’imposant sur le circuit historique d’Assen lors de sa 59ème course Moto3, ce qui était également la première victoire de Mahindra dans le Championnat du Monde de Motocyclisme. Pecco Bagnaia a pris sa première pole position sur le mouillé au Grand Prix de Grande-Bretagne et, lors d’une excellente course, a terminé deuxième derrière Brad Binder. Bagnaia a remporté sa deuxième victoire de la saison en Malaisie dans une course de survie. Il a remporté la course confortablement en creusant un écart important après que Brad Binder, Joan Mir et Lorenzo Dalla Porta aient tous chuté dans le même virage au début de la course, une course dans laquelle 17 pilotes ont terminé sur les 31 qui ont pris le départ.

Pecco Bagnaia en Moto 2 !

Après quatre saisons en Moto3, Bagnaia est passé en Moto2, courant pour SKY Racing Team VR46, l’équipe pour laquelle il a couru en 2014, son coéquipier étant son compatriote Stefano Manzi. Pour seulement sa quatrième course dans la catégorie, Pecco Bagnaia a obtenu son premier podium en prenant la deuxième place à Jerez. Il a également terminé deuxième de la course suivante au Mans après s’être qualifié en deuxième position, manquant la pole position à Thomas Lüthi pour seulement 0,026 seconde. Bagnaia a remporté un troisième podium au Sachsenring, terminant troisième derrière Franco Morbidelli, qui a remporté la course, et Miguel Oliveira, qui a terminé deuxième. À Misano, Bagnaia a terminé la course en quatrième position derrière Dominique Aegerter, Thomas Lüthi et Hafizh Syahrin ; cependant, Aegerter a été disqualifié par la suite et il a donc remporté son quatrième podium de la saison. Il a terminé sa saison de débutant à la cinquième place du championnat avec 174 points, ce qui lui a valu le titre de débutant Moto2 de l’année.

Bagnaia a commencé la saison par une victoire au Qatar, après avoir mené la course de bout en bout. Bagnaia a remporté sa deuxième victoire de la saison à Austin après une bataille acharnée avec Álex Márquez qui l’a battu avec une marge de 2,4 secondes, où il a également réalisé le tour le plus rapide de la course. À Jerez, Bagnaia a terminé troisième derrière Lorenzo Baldassarri et Miguel Oliveira, terminant dans la même position qu’au départ. Bagnaia a pris sa première pole position en Moto2 au Mans, où il a également gagné en menant de bout en bout comme au Qatar. Bagnaia a remporté sa quatrième victoire à Assen, en partant de la pole et en menant toute la course. Après s’être qualifié en troisième position sur la grille de départ du Sachsenring, Pecco Bagnaia a terminé la course en douzième position, après avoir été forcé de sortir de la piste après que Mattia Pasini ait chuté devant lui au deuxième tour. Malgré sa chute en vingt-sixième position, il a gagné quatorze positions, notamment en dépassant Álex Márquez dans le dernier virage du dernier tour. À Brno, Bagnaia a terminé troisième et a perdu la tête du championnat au profit d’Oliveira. Il a repris la tête du championnat en Autriche, remportant sa cinquième victoire de la saison après un grand duel avec Oliveira, qu’il a dépassé dans le dernier virage du dernier tour. Pecco Bagnaia a remporté sa sixième victoire de la saison à Misano, où il était parti en pole position. À Aragón, il est monté sur son neuvième podium de la saison. À Buriram, il a remporté sa septième victoire de la saison en partant de la sixième position, son coéquipier Luca Marini terminant deuxième. Il a remporté sa huitième victoire de la saison à Motegi après que Fabio Quartararo ait été disqualifié en raison d’une faible pression des pneus. Il a terminé troisième à Sepang, avec ce résultat, il a été couronné champion du monde Moto2, son coéquipier Luca Marini a remporté sa première victoire dans le championnat du monde Moto2, son cinquième podium de la saison.

Bagnaia a participé à toutes les courses Moto2 auxquelles il a pris part, 36 au total. Il a marqué des points dans 34 d’entre elles et a connu une série de 30 courses marquant des points, une série qui a commencé en Catalogne 2017 et s’est terminée à Valence 2018.

Pecco Bagnaia : l’arrivée en catégorie reine !

Après deux saisons dans le championnat du monde Moto2, Bagnaia est passé au MotoGP avec Alma Pramac Racing. Il a remplacé son compatriote Danilo Petrucci dans l’équipe, qui a été signé par Mission Winnow Ducati.

Lors de sa première course dans la catégorie au Qatar, où il a abandonné en raison d’un aileron avant cassé sur sa Ducati, Bagnaia a marqué ses deux premiers points dans le championnat du monde MotoGP en terminant quatorzième en Argentine, après s’être élancé de la dix-septième place sur la grille. Pecco Bagnaia a terminé neuvième à Austin où il a gagné des positions après que Marc Márquez et Cal Crutchlow aient chuté dans des accidents séparés et que Maverick Viñales et Joan Mir aient sauté le départ et aient été pénalisés par un arrêt aux stands. Bagnaia a abandonné les Grand Prix d’Espagne, de France, d’Italie et de Catalogne en raison de chutes. En Autriche, Pecco Bagnaia a réalisé son meilleur week-end de course depuis son passage en Moto2, se qualifiant pour la Q2 aux côtés de Cal Crutchlow, où il s’est ensuite qualifié en cinquième position sur la grille. En Australie, Bagnaia a obtenu son meilleur résultat de la saison, terminant la course en quatrième position, se battant pour le podium et perdant contre son coéquipier Jack Miller pour seulement 0,055 seconde. Bagnaia n’a pas participé au Gran Premio de la Comunidad Valenciana car il a été victime d’un accident grave lors des essais 3 et a été déclaré inapte à la course.

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.