Liste des catégories

#WSSP300 #ActuPilote - Steffie Naud #9, le Phénix qui passe du Promosport au WorldSSP300

#WSSP300 #ActuPilote - Steffie Naud #9, le Phénix qui passe du Promosport au WorldSSP300

Steffie Naud sera sur la grille de départ de la catégorie WorldSSP300 dans quelques semaines aux côtés de huit autres français. Du jamais vu.

La liste des engagés : http://resources.worldsbk.com/newsdesk/2019/Entrylist/WorldSBK_2019_WorldSSP300_%20Permanent_Provisional_EntryList.pdf

Dès le 5 avril prochain, elle jouera des coudes sur le Motorland d’Aragon au guidon de sa Kawasaki Ninja 300 pour être aux avant-postes et tenter pourquoi pas de décrocher une place pour la dernière course au Qatar en octobre prochain si elle termine dans le Top30. Rappelons qu’Ana Carrasco est devenue la première femme à décrocher un titre mondial en vitesse dans cette même catégorie l’an passé…

Interview :

Bonjour Steffie, merci de répondre à nos questions avant cette nouvelle saison WorldSSP300 qui t’attend. La dernière fois que nous t'avons vu, c'était à Magny cours pour le WSBK. Tu y étais inscrite en Wildcard, tu peux nous raconter comment cela s'est passé ?

 

Steffie : « Alors oui tout est allé très vite en fait, à la base je suis plutôt sur le promosport et puis un jour je me suis dit " tiens pourquoi pas tester une wildcard comme ça, pour le fun" mais sans aucune prétention. Je ne savais même pas comment faire pour la demande alors je me suis tourné vers Anne Boully de la FFM qui m'a donné les infos. J'ai rempli mon inscription pour la Dorna tout en anglais (Rires), et puis avec une grande surprise j'ai été acceptée..., là je peux avouer que j'ai un peu flippé car je ne m'y attendais pas du tout ».

 

Et donc te voilà inscrite pour la course 300cc lors de la manche Française du WSBK à Magny cours, quand même pas rien, tu étais équipée pour ça ? Quelqu'un pour t'aider ?

 

Steffie : « Et bien non justement...comme c'était complétement inattendu, je n'étais pas vraiment prête, j'avais ma moto de Promosport et c'est tout. A ce moment j'ai reçu l'aide de Maxime Cudeville, il m'a donné plein d'infos sur comment se passe le contrôle technique, le briefing des pilotes etc... Et puis j'ai eu cette proposition de Laurent Engel du team FLEMBBO qui m'a proposé de m'accueillir dans sa structure, il est un habitué du WSBK ça m'a vraiment enlevé un poids...je ne me voyais vraiment pas gérer ça toute seule ».

 

Te voilà donc les 28,29 et 30 septembre 2018 dans un championnat que tu ne connais pas, avec des pilotes que tu ne connais pas non plus sur une moto pas forcément adaptée à cette course ?

 

 

Steffie : « Oui c'est exactement ça... il faut savoir qu'à la différence du Promosport, le WorldSSP300 autorise certaines modifications moteur et châssis que je n'avais évidemment pas...et j'ai dû faire avec, où plutôt sans (Rires), et en plus pour lisser les différentes cylindrées de cette catégorie, ma Kawasaki était limitée à 10 000 trs/minute... autant dire que ma vitesse de pointe était fortement impactée. Pour info, ma vitesse max a dû être chronométrée à environ 172 km/h alors que le concurrent à 3 dixièmes devant moi était à 196. En plus comme j'ai un petit gabarit, j'ai dû lester la moto de 6kg ».

 

Il t’a fallu jouer sur les réglages tout au long du week-end, comment cela s'est passé ?

 

Steffie : « Oui c'est ça, avec mes 25km/h en moins il a fallu jouer sur les réglages et c'est ce que nous avons fait avec mon mécano. D’abord la répartition des 6kg de leste pour que ma moto soit équilibrée au mieux puis sur le braquet, nous avons fait beaucoup de calculs de braquet pour trouver le meilleur compromis vitesse/accélération, et nous avons trouvé un bon mélange puisque le weekend s'est plutôt bien déroulé dans l'ensemble ».

 

On peut donc dire que ce week-end a été un tournant pour toi ?

 

Steffie : « Oui on peut vraiment parler de tournant. Suite à cette course, j'ai été appelée par un team pour remplacer un pilote sur une course à Jerez en CEV. Ça a été ma première course en mode "pilote usine" lol , j'ai fait ma valise, j'ai pris l'avion et je n'ai rien eu d'autre à faire que de piloter ma moto. Un team très professionnel, au top et j'en garde un très bon souvenir...mais ce qui m'est arrivé de mieux s'est passé pendant mon week-end à Magny cours puisque dans un premier temps le Team Flembbo m'a proposé d'intégrer leur équipe pour la saison 2019 ( NDLR la catégorie 1000 stock étant supprimée, le team FLEMBBO a dû s'adapter aux nouvelles catégories) et en plus j'ai fait la rencontre d'une personne qui m'a proposé son aide en tant que sponsor par le biais de sa société "Perle de Fruit" et grâce à lui et à tous mes autres sponsors je peux envisager 2019 avec sérénité ».

 

 

Justement, la saison 2019 approchant et ayant déjà fait une course dans la catégorie, comment vois-tu ta saison, t'es-tu fixée un objectif ?

 

Steffie : « Avec l'ancien règlement, j'aurais dit un top 20 peut-être en prenant 1 ou 2 points sur quelques courses mais avec le nouveau règlement je dirais plus 35 sur 50. J'aimerais vraiment être dans le top 30 car tous ceux qui seront en dessous en qualifs iront en finale B et donc la course du samedi, et j'ai vraiment pas envie de partir du circuit le samedi soir, donc oui je dirais idéalement un top 30 pour rouler en course le dimanche et le top du top serait d'être en plus dans les 30 au championnat et aller au Qatar (NDLR seuls les 30 premiers au championnat pourront participer à la course au Qatar). Mais il y a vraiment trop de paramètres pour en dire plus. Je serais vraiment en bonne condition pour ce championnat, j'ai un préparateur physique mis à disposition par le team qui me fait un programme personnalisé, j'aurais un mécano, un télémétriste, vraiment une équipe complète pour moi et je pourrais donc me concentrer sur mon pilotage, remonter les infos et donc c’est le top pour faire une saison idéale ! »

 

Nous suivrons bien évidement ta saison avec intérêt ! Des personnes à remercier qui t'aident pour 2019 ?

 

 

Steffie : « Oui bien-sûr, déjà je souhaite remercier ma famille, mes parents et mon frère qui me suivent et continueront le plus possible sur cette saison 2019, ma compagne Erika qui m'aide beaucoup également et mes partenaires : la FFM, Shoei, Five, Rabco, GM compétition, Kioske Pizza, Sixs, Jake Peralta et Mathieu Serppe, Automatisme Bermude, Patrice, Moto Team 91 et Perles de Fruit qui m'ont vraiment permis d'envisager ce championnat et sans qui cela n'aurait pas été possible. »

 

Stay tuned !!!

 

https://www.facebook.com/steffie.naud

 

https://www.facebook.com/Perles-de-Fruits-211694479162712/

 

Photos : Philippe SACCARO