Xavier Navand, jeune talent exilé en Italie

 

IMP- Peux-tu nous faire une présentation pour ceux qui ne te connaissent pas ? Comment es-tu venu à la moto.

 

XN- Alors je m’appelle Xavier Navand, je suis né le 8 octobre 2001 et je suis Jurassien. J’habite un petit village, Mignavillers, à 10 min de la frontière Suisse. Mes parents sont tous deux motards (de vrais passionnés) et j’ai un grand frère Morgan de 10 ans plus vieux que moi. Il a évidemment chopé le virus des parents et après avoir détruit une 125 sur route et deux voitures, les parents ont dit STOP !!! Ils ont donc acheté deux vieilles R6 et direction la piste !!! Et ça a marché, le frangin s’est défoulé, il a compris que la route n’était pas un circuit. Papa a eu tout mon respect pour s’être mis à la piste à 40 ans. Maman, elle, était réticente au départ car elle appréciait la liberté en moto et ne voyait pas l’intérêt de faire des ‘’ronds’’. Puis ayant de moins en moins de liberté sur la route elle a aussi tenté la piste et est devenu accro !!!

C’est comme ça qu’on s’est retrouvé un jour sur le circuit de Ledenon, Enzo Boulom cherchait un box et on lui a fait une place dans le notre. C’était au printemps 2013 et là j’ai eu le déclic !!! Même les petits peuvent rouler sur circuit !!! En rentrant à la maison j’ai dit à ma famille que je voulais faire comme eux, j’avais douze ans…

Ils m’ont d’abord acheté une 110 TTR pour apprendre à passer les vitesses, en une demi-journée c’était acquis. Ne sachant pas si c’était une passade mes parents n’ont pas voulu mettre trop d’argent et m’ont pris une 125 YCF, une chinoiserie dont je suis rapidement venu à bout de la partie cycle. Courant mai 2013, un ami nous propose une Wildcard  en mini bike trophy mais je n’avais pas la moto adapté. Mes parents se mettent alors en quête d’une Honda NSF.

J’ai eu un mois pour la prendre en main et c’était parti pour ma première course. INOUBLIABLE !!!

Circuit de Bischeim, minibike Trophy championnat européen, sur ces machines il y avait des Italiens, des Français, des Allemands, des Belges, des Suisses … et là…VICTOIRE !!! S’en suit une saison de championnat de France en 25 Power où je remporte le titre.

 

IMP- Tu vas rouler en championnat italien 600 Supersport pour la saison 2018, un championnat que tu connais bien puisque tu y étais l’année passée avec de très bons résultats, Combiens de courses comptera ton championnats et sur quels circuit iras-tu ?

Quel est ton principal objectif cette année ?

 

XN- Avec mon jeune âge (16 ans) c’est très compliqué pour s’entraîner avec des organisateurs de roulage. C’est prise de tête à chaque fois parce que je suis déjà en 600cc. Alors on a décidé de faire 2 championnats, la 600 Pirelli Cup ( en Italie) en guise d’entraînement et le National Trophy 600 ( toujours en Italie). Il y a 6 week-end de course pour chaque championnat. Cela se déroule sur les circuits du Mugello, d’Imola, de Misano et de Vallenlunga. Mon principal objectif cette année reste de me faire plaisir et en même temps d’améliorer mes chronos. Je n’ai que 16 ans et encore des tonnes de choses à apprendre comme prendre de meilleurs départs, faire ma place au milieu des anciens. Le championnat Italien est gorgé de talents et ce n’est pas simple de les déloger.

 

 

IMP- Pour les personnes qui souhaitent te suivre, tes courses seront-elles retransmises à la tv ?

 

XN- oui les courses sont retransmises à la télé, en direct en Italie, mais en France, pas facile à trouver.

 

 

IMP- Tu as déjà participé 3 fois aux 23h60, l’endurance pour toi c’est un bon complément à la vitesse ?une possibilité de carrière en EWC ?ou juste un bon moyen de s’amuser à moto avec les potes.

 

XN- Les 23h60 !!! Ah que de bons souvenirs !!!Oui 3 participations, avec 2 victoires et une 2ème place. La 101, le team Guilmet, un team qui recrute des jeunes pour leur permettre de rouler gratuitement sur un 2 temps et acquérir un max d’expérience. Une superbe rencontre qui va certainement prendre fin cette année car je cède ma place à une nouvelle recrue, d’autant plus que je suis déjà sollicité pour faire l’EWC. Par un team français pour participer aux 24h du Mans et au bol d’or et par un team italien pour participer au mondial, mais tous deux se heurtent à mon trop jeune âge. Le team français à bien tenter de demander une dérogation mais l’âge minimum est bien 18 ans et j’ai  donc essuyé un refus. Pour moi perso j’ai le temps, l’endurance oui, je sais m’adapter à une équipe et je reste un compétiteur dans l’âme.

 

 

IMP- tu suis sûrement le MotoGP, mondial moto2 et moto3, que penses-tu du milieu et de ce qu’il est devenu ? Un pilote préféré ? Ou au contraire un que tu ne comprends pas trop ?

 

XN- Les pilotes du world ! Là je poserais un Joker. J’ai constaté cette année à mes dépens que ce n’était malheureusement plus le talent qui primait mais le portefeuille. Le milieu est devenu un peu ‘’pourri’’. Mais je les apprécie tous, ils ont tous quelques chose, je déplore simplement qu’à ce niveau-là Lorenzo ne sache pas sourire.

 

 

IMP- La recherche de sponsors est une obligation pour 99% des pilotes, qui t’aide dans cette démarche ?

 

XN- Il est évident que c’est compliqué de boucler un budget. Quelques amis motard de mes parents sont chefs d’entreprise et m’aident un peu. On fait avec les moyens que l’on a.

 

 

IMP- Beaucoup de pilotes français partent comme toi rouler à l’étranger, en Espagne, en Italie voir plus loin encore, comment expliques tu celas, quelles sont les raisons qui ton poussé toi à rouler en Italie.

 

XN-L’Italie = la passion…  tout est dit…En France on ferme les circuits pour des décibels, on nous interdit de rouler parce qu’on est trop jeune…des lois des lois et encore des lois… les motards sont mal vu !!!Alors BASTA et VIVA ITALIA. Ils sont passionnés, accueillant et ouvert, les tarifs sont moindre comparé à chez nous et le niveau est très bon.

 

IMP- Ton casque, peint par Xavier Calmels de passion peinture91, a une Déco bien particulière avec des motifs très ‘’ scientifique’’, une raison à cela ?

 

XN- La peinture de mes casques… MERCI Xavier, on s’est compris tout de suite et c’est cool. Je suis en 1ère S, je suis les cours par l’intermédiaire du CNED et j’aimerais après le BAC aller en Fac d’astronomie pour devenir chercheur en la matière. Voilà le pourquoi des décos de mes casques, je suis passionné par l’univers.

 

 

IMP- Veux-tu remercier quelqu’un en particulier 

 

XN- J’aimerais remercier tous ceux qui me soutiennent depuis le début et plus récemment les gilets airbag HELITE.  Je suis pilote de développement pour eux. C’est super intéressant de travailler avec eux et c’est un produit vraiment top avec lequel je me sens en sécurité.

 

 

Site internet : http://bouloumorgan.wixsite.com/xaviernavand

 

Interview de GMT94 / Christophe Guyot

24 heures du Mans 2013

Interview de RAC41 au 24H du Mans 2013

interview du RAC41au 24h du mans moto 2013par infos-motopiste.fr

Interview de John McGuinness

Bol d'or 2013

Interview de Dominique Meliand

Bol d'or 2013

Interview de Christophe Guyot

Bol d'or 2013

Infos-motopiste.fr - Association n°W532002258

Copyright 2013 CreateYourWeb

Tous droits réservés Infos-motopiste.fr, toutes reproductions complètes ou partielles sont interdites

Mentions Légales